Accueil » Communication et marketing digital » Landing page : l’art de la séduction marketing

Landing page : l’art de la séduction marketing

La landing page, aussi appelée page de capture, use de son pouvoir de séduction pour attirer votre visiteur et le transformer en lead qualifié ou en client. Découvrez nos conseils pour la rendre irrésistible…

Landing page exemple

Landing page, squeeze page, page de capture…. : dis-moi ton nom !

La landing page se traduit littéralement “page d’atterrissage”. Mais pour un professionnel du marketing digital, la landing page est bien plus qu’une simple page de destination : elle resserre son étreinte à chaque étape de l’entonnoir de conversion. Son rôle ? Convertir le visiteur de votre site en client ou en lead qualifié (client potentiel).

Véritable “page de capture”, elle attire le visiteur sur votre site par une invitation alléchante, le call to action (“appel à l’action”), le convainc par une offre argumentée, proportionnelle aux informations demandées, et conclut par une page de remerciement (thank you page) après la conversion (inscription à une newsletter, téléchargement de catalogue, demande de devis, etc.).

Le terme squeeze page de l’anglais “to squeeze : presser, serrer, étreindre”, évoque le jeu de séduction de la landing page : elle titille suffisamment le désir de l’internaute/du mobinaute pour obtenir son adresse email en vue d’autres actions marketing (email marketing, retargeting Facebook, etc.).

À y regarder de près, tous ces jolis noms sont proches du langage de la séduction…

L’art de la séduction appliqué à la landing page

Il est vrai que la création d’une landing page performante est un art subtil… Il faut savoir doser ses effets et jouer sur la corde sensible de la stratégie AIDA, Attention – Intérêt – Désir – Action :

– attirer l’attention de l’internaute sur un produit ou un service par un titre et une accroche incitatifs,
– alimenter son intérêt en s’adressant directement à ses besoins pour le convaincre d’en découvrir plus,
– susciter son désir d’information, de changement ou d’achat,
– l’inviter à l’action par un call to action clair et pertinent.

Réussir sa landing pagePour convaincre votre visiteur d’aller jusqu’au bout de l’entonnoir de conversion, usez de persuasion, en présentant une offre irrésistible que votre cible ne peut décemment refuser… Si votre proposition comporte une réelle valeur ajoutée, l’utilisateur y répondra favorablement et chacun en ressortira gagnant. Attention toutefois à ne pas le décevoir : en marketing comme en amour, sachez tenir vos promesses…

Les 10 conseils de séduction de la landing page

1. Soyez concis : la landing page doit convaincre, ni plus ni moins. Un titre, une offre, quelques arguments sous forme de liste à puces, un formulaire et un bouton pour le call to action : tels sont les éléments indispensables de votre landing page.
2. Ne brûlez pas les étapes : votre offre doit être pertinente et répondre au besoin de votre internaute en fonction de sa maturité dans le processus de décision.
3. Évitez d’être trop entreprenant : le formulaire de la landing page doit être proportionnel à l’offre. Des questions trop nombreuses ou sensibles feraient fuir votre visiteur.
4. Éliminez toute source de distraction : toute l’attention du visiteur doit tendre vers l’invitation à l’action. Éliminez le menu de navigation ou tout lien qui l’inciterait à quitter votre site de façon impromptue.
5. Soignez votre image : une image vaut mieux qu’un long discours. Choisissez un visuel attrayant qui traduise le bénéfice client (photo du produit, couverture d’un catalogue, etc.).
6. Inspirez confiance : un témoignage client, un certificat, un partenaire crédible… Rassurez votre utilisateur quant à votre réputation et à vos compétences.
7. Évitez toute ambiguïté : le call to action doit être clair et précis, et correspondre à l’attente du visiteur.
8. Ne vous mettez pas trop vite à nu : dévoilez juste assez pour donner envie d’entamer la relation. Une fois le lead capturé, alimentez-le jusqu’à la conversion finale.
9. Entretenez la relation : profitez de la page de remerciement pour consolider la relation en ajoutant, par exemple, des boutons “follow” vers vos réseaux sociaux ou des liens vers des pages profondes de votre site.
10. Ne vous reposez pas sur vos lauriers : vous avez capturé un lead ? C’est bien. Mesurez son coût selon les canaux d’acquisition, améliorez et optimisez le retour sur investissement.

Convaincu(e) du capital de séduction des landing pages ? Contactez-nous pour concevoir une landing page irrésistible 😉 !

Nos Certifications

Nos Clients