Accueil » Communication et marketing digital » Référencement naturel : comment et pourquoi optimiser ses balises Title et Méta Description ?

Référencement naturel : comment et pourquoi optimiser ses balises Title et Méta Description ?

Dans le monde du référencement naturel (SEO), nous faisons face à de nombreux termes techniques. Parmi ces notions, figurent deux balises bien connues des marketeurs : les balises Title et Méta Description, parfois appelées « balises Méta ».

De quoi s’agit-il ? En quoi ces dernières peuvent-elles booster votre référencement naturel et, par conséquent, vous permettre d’être mis en avant sur les SERP (pages de résultats des moteurs de recherche) ?

Dans cet article, Clef2web vous explique tout sur ces balises et vous donne 14 conseils pour les optimiser. Tout le monde veut améliorer sa position sur les résultats de recherche et pourtant, on néglige souvent ces deux facteurs capitaux.

Qu’est-ce qu’une balise Title et comment la reconnaître ?

La balise Title est une balise HTML (à comprendre une partie du code d’une page Web). Elle contient une phrase qui sera reprise sur les SERP, ainsi que sur l’onglet de votre navigateur. Cette balise texte se trouve dans la partie « Head » du code HTML d’une page, donc dans l’en-tête.

Voici la balise Title de la page « blog » de Clef2web, où vous retrouverez toutes nos astuces et actualités.

<title>Marketing digital : stratégies & performances | Blog Clef2web</title>

Concrètement, vous pouvez trouver cette balise texte en passant le curseur de votre souris sur l’onglet de votre navigateur, comme ceci :

Lors d’une requête sur un moteur de recherche (dans ce cas, Google), il s’agit de la phrase en bleu ou en violet :

Pourquoi et comment optimiser les Balises Title de vos pages ?

Dans le cadre d’une stratégie de référencement naturel globale, tous les moyens sont bons pour augmenter ses chances d’apparaître le plus haut possible dans les résultats.

Il existe des milliers de facteurs en jeu pour que l’algorithme de Google favorise votre site plutôt qu’un autre. L’un des premiers éléments que les robots de Google vont regarder pour comprendre et donc conseiller votre page aux internautes est la balise Title. Elle a pour but d’expliquer le contenu d’une page en une phrase simple et concise. 

Les bonnes pratiques et règles à suivre

  • Une balise Title possède une taille limitée en pixels, en termes d’affichage. Elle est « coupée » à partir de 580 pixels, comptez donc environ 60 caractères. Puisqu’un « i » prendra beaucoup moins de place qu’un « w », ces 60 caractères sont purement à titre indicatif. Vous pouvez écrire des balises Titles plus longues mais dans ce cas, tout caractère excédant 580 pixels se retrouvera derrière 3 points de suspension (…).
  • Pour être correctement référencé, vous devrez insérer des mots-clés dans cette phrase. Les mots-clés (keywords) doivent être pertinents et en cohérence avec le contenu de votre page mais également liés à la recherche des utilisateurs. Il faudra donc réfléchir en amont à votre choix de mots-clés. En savoir plus sur les mots-clés grâce au SEO sémantique.
  • La langue française, comme de nombreuses autres langues, se lit de gauche à droite. Il est donc impératif de placer vos mots-clés stratégiques le plus à gauche possible. Le regard de l’utilisateur doit s’accrocher au plus vite aux éléments qu’il recherche. 
  • La règle la plus importante est de rédiger une balise Title différente pour chaque page de votre site. Les robots Google préfèrent en effet les contenus originaux ! Il est donc conseillé de varier la rédaction de toutes vos balises Title, tout en y intégrant judicieusement vos mots-clés. Ce processus prend beaucoup de temps et est laborieux mais très gratifiant à la fin. 

Les erreurs à éviter

  • Il faut impérativement éviter ce qu’on appelle la « suroptimisation de mots-clés ». Autrement dit : lister un grand nombre de keywords séparés par des virgules, en espérant toucher plus de monde. En effet, une balise Title doit être lisible et compréhensible en tant que phrase par les utilisateurs et les robots de Google. Elle doit être rédigée le plus naturellement possible.
  • Confondre une balise Title avec un Titre de page <H1>.

La balise Title est une phrase qui explique une page, un titre <H1> est le Titre du contenu de votre page. Ces deux éléments ne doivent pas être confondus. Bien que ça ne soit pas pénalisé, il est préférable de rédiger une Title et un <H1> différents. 

Exemple de Title et de H1 pour la page de formation SEO de Clef2web :

  • Rédiger une balise Title sans avoir fait de recherche de mots-clés au préalable ou “au feeling”. Les mots-clés suivent la loi de l’offre et de la demande. Si vous optimisez une Title sur un mot-clé sans demande, vous n’aurez pas de trafic. Privilégiez donc au moins un mot-clé très recherché sur lequel vous positionner par rapport à vos concurrents et agrémentez-le de mots-clés de second plan pour vous différencier.
  • Pour séparer vos idées, privilégiez le tiret classique (-) ou la barre horizontale (|), les autres caractères spéciaux ne sont pas compris par les robots de Google. 

Qu’est-ce qu’une balise Méta Description et comment la reconnaître ?

Une balise Méta, à l’inverse de sa sœur la balise Title, n’a pas d’impact direct sur votre SEO. Dans ce cas, pourquoi l’optimiser ? C’est très simple, la Méta Description sert à développer l’idée de votre Title. C’est un ensemble de phrases qui a pour but de vous vendre, de donner envie aux utilisateurs de cliquer sur votre résultat plutôt que sur celui de votre voisin. Une Méta a donc pour but d’améliorer le CTR (taux de clic). 

Les Méta Descriptions sont visibles sur les SERP de Google, en-dessous de chaque balise Title :

(Comme vous pouvez le constater, les mots-clés tapés par les utilisateurs se retrouvent en gras dans la Méta Description pour plus de visibilité.) 

Pour cette balise, il faut compter 990 pixels visibles, donc environ 155 caractères maximum affichés sur les SERP de Google.

Comment optimiser les balises Méta Description de vos pages ? 

Comme pour la balise Title, il faut rédiger un contenu unique qui donne envie aux utilisateurs de cliquer sur vos résultats. La taille d’une Méta est avantageuse : elle permet de rentrer un grand nombre de termes et d’afficher les éventuelles actions en cours (-60 %, deuxième article gratuit, etc.). 

Les bonnes pratiques et règles à suivre.

  • Optez pour des phrases riches et argumentées. Vous parlez aux internautes et vous voulez leur donner confiance. Google aussi aime le contenu riche et pertinent. 
  • Chaque balise Méta Description doit être unique et c’est d’autant plus difficile, au vu de la taille d’une Méta.
  • Utilisez des verbes d’action comme « Découvrez », « Participez », « Louez » pour donner du dynamisme et encourager les internautes à cliquer. 
  • Dans une balise Title, il est important d’utiliser des mots-clés exacts. Dans une Méta, vous pouvez également ajouter des mots-clés dérivés. 

Les erreurs à éviter.

  • Puisque cette balise n’a pas d’impact direct sur le SEO, il est inutile de dépasser les 155 caractères visibles sur les SERP. Votre Méta n’est visible que sur les moteurs de recherche et pas sur votre site. Toute information non présente est donc inexploitée. 
  • Évitez les listes de mots-clés car elles ne donnent pas envie de cliquer et sont peu pertinentes. 

Quelques outils pour vous aider à créer et implémenter vos balises Title et Méta.

Pour rédiger vos balises et les visualiser directement sous la forme qu’elles prendront dans les pages de résultats, utilisez l’outil SERPsim. En plus de son côté visuel pratique, il vous indique le nombre de pixels de votre texte. 

L’outil est simple d’utilisation et vous permet de visualiser rapidement un faux résultat sur desktop comme sur mobile. 

Si vous utilisez WordPress comme CRM pour votre site, le plug-in Yoast vous permet de modifier directement vos balises Title et Méta Description et de les visualiser en direct comme avec l’outil SERPsim. L’avantage est de pouvoir implémenter les balises sans devoir bidouiller directement dans le code HTML de votre page. 

Si vous manquez d’inspiration et que vous voulez connaître les balises de vos concurrents, page par page, sans devoir chercher leurs résultats sur un moteur de recherche, utilisez l’extension de Moz : MozBar. Une de ses fonctionnalités vous permet de visualiser les balises de chaque page, ainsi que leurs <H1>, <H2>, etc. 

Conclusion.

Pour optimiser votre référencement naturel à l’aide de balises Title et Méta Description, privilégiez toujours un contenu unique pour chaque page, ciblé sur des mots-clés qui portent de l’intérêt. Faites attention aux limites d’affichage en pixel de vos balises. Et enfin, armez-vous de patience car la rédaction de balises s’avère généralement très chronophage. 

Il est toutefois nécessaire de préciser que l’optimisation des balises n’est pas une solution miracle pour que votre positionnement monte dans Google. Elle fait partie d’une stratégie SEO très vaste et complexe. Le référencement naturel est un métier à part entière et pour des résultats concrets, vous devrez réaliser bien d’autres optimisations. Comme une stratégie SEA, de l’emailing ou encore une stratégie sur les réseaux sociaux

Vous voulez suivre une formation complète sur le SEO pour votre entreprise ?

 

Nos Certifications

 

Nos Clients